La bûche de Noël; une tradition francophone que j’aime perpétuer chaque année! La bûche est un gâteau qui fait souvent peur parce qu’il est roulé. Après en avoir fait craqué quelques uns, j’ai maintenant mes petits trucs… Qui me fera plaisir de vous partager! 

Je ne suis pas pâtissière de métier, mais j’adore cuisiner les desserts! Quand je le peux, j’aime prendre une journée ou deux pour cuisiner juste avant Noël. Je m’efforce de donner des cadeaux cuisinés à la main, ce qui me permet de me faire plaisir en même temps! 

Depuis quelques années, j’ajoute la bûche de Noël à mon horaire, et puisque je n’aime pas faire les mêmes choses, je change la saveur chaque fois! 

Voici quelques astuces :

  1. Plusieurs étapes peuvent être faites à l’avance pour courir un peu moins le jour J!
  2. Chercher à créer des contrastes de couleur et de texture.
  3. Imbiber le gâteau d’alcool ou d’un sirop simple avant de le rouler.
  4. Opter pour une décoration simple. 
  5. Servir la bûche à la température ambiante. 
  6. En enlevant simplement la décoration et en la roulant sur le côté court, c’est un gâteau que vous pourrez servir toute l’année! 

Voici 2 recettes… Je vous en offrierai une végétarienne dans une prochaine publication! C’est gratuit! 😉

Bûche de Noël au chocolat et aux amandes

Génoise

INGRÉDIENTS :

– 7 blancs d’oeuf

– 7 jaunes d’oeuf

– ½ tasse de sucre

– ½ tasse de farine à pâtisserie

– ½ cuillère à thé de sel

  1. Dans un bol très propre, fouetter les blancs d’oeuf à haute vitesse jusqu’à ce qu’ils prennent du volume. Ajouter tranquillement ¼ de tasse de sucre jusqu’à l’obtention de pics fermes.

  2. Si vous utilisez un batteur sur socle, transférer les blancs d’oeuf dans un autre bol. 

  3. Fouetter les jaunes d’oeuf et ¼ de tasse de sucre jusqu’à l’obtention de ruban (le mélange aura blanchi et aura triplé de volume). 

  4. Combiner délicatement à la spatule la meringue (blancs d’oeuf) à la préparation de jaunes d’oeuf.

  5. Préchauffer le four à 375° F.

  6. Incorporer la farine tamisée et le sel.

  7. Étaler uniformément sur une plaque recouverte d’un papier parchemin légèrement huilé. (S’assurer que le mélange est bien réparti pour une bûche bien ronde!)

  8. Cuire au milieu du four pendant 12 à 15 minutes. (Idéalement mettre une alarme à 12 minutes et vérifier avec un cure dent s’il en ressort sec.)

  9. Laisser refroidir complètement sur la plaque. À cette étape vous pouvez l’emballer et la congeler pour plus tard. Je vous conseille par contre de faire la mousse pour la garniture et de rouler avant de congeler. 

Garniture au chocolat

INGRÉDIENTS :

– 1 ½ tasses de sucre en poudre

– ½ tasse de poudre de cacao

– ¾ tasse de lait tempéré

– 1 cuillère à thé d’essence d’amande

  1. Dans un bol, mélanger le sucre et le cacao. Défaire les grumeaux. Ajouter le beurre, le lait et l’essence d’amande et brasser jusqu’à ce que la garniture soit lisse.

  2. Vous pouvez congeler ou réfrigérer (1 semaine) cette étape ou assembler votre bûche.


Ganache

INGRÉDIENTS :

– 454g de chocolat mi-sucré haché

– 2 tasses de crème 35%

  1. Mettre le chocolat haché dans un bol. 

  2. Faire bouillir la crème et verser immédiatement sur le chocolat. Laisser le chocolat fondre sans toucher.

  3. Après quelques minutes brasser à la spatule afin que le mélange soit lisse.  

  4. Vous pouvez réfrigérer (2 semaines) cette étape ou laisser à la température de la pièce une journée. 

ASSEMBLAGE

  1. Badigeonner la génoise d’Amaretto (liqueur d’amande). Vous pouvez badigeonner également avec du café, un sirop simple, ou une autre liqueur.

  2. Tartiner avec la garniture au chocolat

  3. Ajouter, si vous le désirez, des amandes effilées grillées.

  4. C’est maintenant le temps de rouler! Idéalement faire cette étape lorsque le gâteau est refroidi mais fraîchement sorti du four (ou entièrement dégelé).  

  5. Rouler en commençant par le côté long en enlevant doucement le papier parchemin qui nous aidera à rouler plus facilement.

  6. Laisser le papier parchemin, enrouler de pellicule plastique et réfrigérer au moins 1 heure. À cette étape on peut même facilement congeler. Cela nous permettra de l’apporter facilement quelque part où l’on poursuivra l’assemblage. C’est ici que l’on voit que la bûche peut être pratiquement prête 1 mois avant Noël! ** Ceci s’applique uniquement si la garniture ne contient pas une crème fouetter ou des fruits frais. Dans ce cas elle ne pourra qu’être réfrigérée.

  7. Trancher les bouts de la bûche en biais et les mettre sur le dessus ou les côtés, pour faire les noeuds. 

  8. Déposer sur un petit carton pour faciliter le déplacement.

  9. Déposer la bûche sur une grille que l’on déposera sur une plaque (pour pouvoir récupérer l’excédent de chocolat!).

  10. Verser la ganache tiédie mais encore liquide sur la bûche. Verser doucement en essayant de remplir toute les interstices.

  11. Mettre au réfrigérateur.

  12. Ensuite c’est les décorations de votre choix! Écorces en chocolat, sucre à glacer, champignons en meringue (recette ci-bas). 


Pour faire les champignons en meringue

INGRÉDIENTS : 

– 2 blancs d’oeuf

– 1 petite pincée de sel

– ½ tasse de sucre

  1. Préchauffer le four à 200 °F. Tapisser une plaque de papier parchemin.

  2. Dans un bol très propre, fouetter les blancs d’oeuf et le sel à haute vitesse jusqu’à ce qu’ils prennent du volume. Ajouter tranquillement le sucre jusqu’à l’obtention de pics fermes.

  3. À l’aide d’une poche à douille (ou d’un sac de plastique refermable que l’on aura troué dans un coin) former des petites boules en effectuant un mouvement circulaire. Pour les pieds de champignons, former des petits bouts pointus en positionnant la poche à la verticale. Garder un peu de meringue pour l’étape 6.

  4. Soupoudrer les têtes de champignons de poudre de cacao (pour des champignons un peu “sale”).

  5. Mettre au four pour 30 à 45 minutes. 
* Le truc pour réussir les meringues est de cuire à très basse température. Elles ne doivent pas brunir simplement sécher. 
  6. Retirer du four. Avec la pointe d’un couteau, percer la partie inférieure des têtes de champignons. Garnir les trous d’un peu de meringue et y coller les pieds de champignons. 

  7. Remettre au four pour un autre 30 minutes.

  8. Les meringues se conservent jusqu’à 3 semaines à température ambiante dans un contenant hermétique. (Une autre étape à faire à l’avance!)

  9. Coller les champignons sur votre bûche à l’aide d’un peu de ganache.


Voilà le résultat! 

Marie-Claude Laurendeau-Desmarais
copropriétaire Au bout du rang 

Issue de la ville, l’exode en région montagneuse s’est produit suite à plusieurs voyages et à son goût pour les paysages hivernaux. Son talent pour la pâtisserie et les réceptions réussies rendent heureux ses amis, sa famille et les deux hommes de sa vie. C’est aussi tout cela qui alimente les recherches et les découvertes qu’elle fait au quotidien.

(0)

La saison des sucres bat son plein. C’est le temps de prendre l’auto et de sortir de la ville pour répéter une tradition annuelle bien ancrée dans la culture québécoise : s’entasser autour d’une grande table avec amis et famille pour manger des œufs, des patates et du bacon baigné dans le sirop sur une nappe à carreaux.  Continue Reading…

(0)

Quand commencer à s’occuper de ses semis, ou chronique d’une femme heureuse que le fabuleux 19 mars soit passé!

Je déclare la période des semis officiellement commencée depuis samedi dernier! Le 19 mars, c’était la fête de St-Joseph… C’est à cette date que maman a toujours préparé ses couches chaudes pour les semis. À cette date, le printemps arrive dans quelques jours à peine, nous prenons de l’avance avec hâte. Nous préparons  nos petits contenants de bonne terre et nous y plantons les graines de fleurs ainsi que celles pour le potager. Quel bonheur!

Continue Reading…

(0)