Nombreux sont ceux qui rêvent de quitter la ville pour vivre à la campagne. Mais nombreux aussi ceux qui font le grand saut! Voilà le premier « Portrait de campagnard » d’une série. Des hommes et des femmes passionnés qui vivent à la campagne au Québec et qui y réalisent des projets tous différents. Chacun son parcours, chacun ses motivations et chacun ses rêves! Commençons! Continue Reading…

(0)

Pour Au bout du Rang, j’ai eu envie de me plonger dans le charme lointain des Noëls d’autrefois. Les Noëls d’enfance de mon père dans les années 1950 nous amènent sur les abords du St-Laurent à Ville Jacques-Cartier (aujourd’hui Longueuil). À l’époque, les champs découpés en lots, les chevaux du voisin, son poulailler et le terrain vacant où les enfants jouaient au baseball les soirs d’été, en faisait une zone semi-rurale à 20 minutes d’autobus de Montréal. Les marchands ambulants passaient à la semaine; marchands de glace, de guenilles, de légumes, d’eau potable et de pain. Puis il y avait le laitier qui apportait les bouteilles de lait couronnées de crème. Là où serait construit le Steinberg quelques années plus tard, il y avait un petit bois d’aubépines et de cerisiers sauvages. Des cerises amères qui laissaient les enfants avec les gencives gonflées et rouges. Par temps sec, le vent soulevait des nuages de poussière sur la rue Verchères si bien qu’un camion venait y étendre un goudron collant qui s’agglutinait aux chaussures. Pour traverser, il fallait trouver les endroits secs et sautiller jusqu’à l’autre côté.    Continue Reading…

(Commenting: OFF)

Quand le froid commence à s’installer avec l’arrivée de l’hiver, j’ai tendance à oublier la présence de plantes et de fleurs dans ma maison. Pourtant, même en décembre, il y a l’entretien à faire avant l’arrivée de la visite des Fêtes. Plusieurs recevront de belles plantes de Noël de tous genres, et nous allons  nous-mêmes offrir de beaux cadeaux tout verts pour les gens qui nous entourent.

J’ai donc décidé de poser mes questions à une de nos nouvelles blogueuses, Johanne Bouchard. À la fois retraitée, maman de deux grands enfants et mamie une fois, cette charlevoisienne habitant la ville de Québec est la plus passionnée de plantes et de fleurs que je connais. Sa cour arrière ressemble à un vrai paradis terrestre jusqu’à la fin de l’automne et ses belles plantes intérieures sont toujours pimpantes de santé. Continue Reading…

(0)